Apollo 11: Message du Président Félix Houphouët-Boigny

Message de bonne volontée du Président Félix Houphouët-Boigny à l’occasion des premiers pas sur la Lune des astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin le 20 juillet 1969, il y a 50 ans.

En 2018, James R. Hansen raconte dans la préface d’une réédition de First man – Le premier homme sur la lune, une entrevue qu’il a eue en 2009 avec Neil Armstrong, au cours de laquelle celui-ci lui a cité les trois messages qui l’ont le plus marqué :

  • Félix Houphouët-Boigny pour la Côte d’Ivoire ;
  • Baudouin pour la Belgique ;
  • José Joaquín Trejos Fernández pour le Costa Rica.

Message:

I am very thankful for NASA’s kind attention in offering me the
services of the first human messenger to set foot on the Moon and
carry the words of the Ivory Coast.

I would hope that when this passenger from the sky leaves
man’s imprint on lunar soil, he will feel how proud we are to
belong to the generation which has accomplished this feat.

I hope also that he would tell the Moon how beautiful it is
when it illuminates the nights of the Ivory Coast.

I especially wish that he would turn towards our planet
Earth and cry out how insignificant the problems which torture
men are, when viewed from up there.

May his word, descending from the sky, find in the Cosmos
the force and light which will permit him to convince humanity
of the beauty of progress in brotherhood and peace.

 

Traduction:

Au moment où le plus vieux rêve de l’homme devient réalité, Je suis très reconnaissant à la NASA pour l’attention aimable qu’elle m’a accordée en m’offrant l’aide de la
services du premier messager humain à mettre le pied sur la Lune et portent les mots de la Côte d’Ivoire.

J’espère que quand ce passager du ciel partira, l’empreinte de l’homme sur le sol lunaire, il sentira à quel point nous sommes fiers de, appartiennent à la génération qui a accompli cet exploit.

J’espère aussi qu’il dira à la Lune combien elle est belle, quand il illumine les nuits de la Côte d’Ivoire.

J’aimerais particulièrement qu’il se tourne vers notre planète Terre et crier combien insignifiants sont les problèmes qui torturent les hommes sont, vus de là-haut.

Que sa parole, descendant du ciel, trouve dans le Cosmos la force et la lumière qui lui permettront de convaincre l’humanité de la beauté du progrès dans la fraternité et la paix.

Share with:

FacebookTwitter


Posted in Actualités and tagged , .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *