La Fondation rend hommage à Mme Aïchatou Mindaoudou (ONUCI)

Le 28 mai 2017, la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix a rendu hommage à la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Son Excellence Aïchatou Mindaoudou, au cours d’une cérémonie organisée à son siège à Yamoussoukro. L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), dont le mandat prendra fin le 30 juin 2017, a rétrocédé sous l’impulsion de Mme Mindaoudou sa radio ONUCI FM à la Fondation FHB, devenue la Radio de la Paix depuis le 1er mars 2017. En plus, des véhicules ont été déjà offerts par l’institution onusienne pour le fonctionnement de cette radio.

Ouvrant la série des allocutions, le Secrétaire général de la Fondation FHB, Pr. Jean-Noël Loucou, a souligné la magnanimité de la Chef de l’ONUCI et lui a exprimé sa gratitude pour ses actions de cohésion sociale qui ont permis le retour de la paix en Côte d’Ivoire. Il n’a pas manqué de rappeler la parfaite collaboration entre l’institution qu’il dirige et l’ONUCI pour la mise en œuvre de plusieurs activités à travers toute la Côte d’Ivoire. « Restez cette vagabonde de la paix qui contribue à son enracinement », a-t-il déclaré.

Mme Mariétou Koné, Ministre de la solidarité, de la femme et de la protection de l’enfant et invitée d’honneur de cette cérémonie, était représentée par son chef de cabinet Pr. Kouamé N’guessan. Ce dernier a remercié la Chef de l’ONUCI pour les résultats positifs qu’elle a atteints à la tête de la mission onusienne.

Pour sa part, Mme Mindaoudou a tenu à dédier cet hommage à ses prédécesseurs et à l’ensemble de ses collaborateurs dont certains étaient présents à cette cérémonie. Aussi, a-t-elle indiqué que le retrait de l’ONUCI doit être un motif de fierté pour les ivoiriens car pour elle: « le maintien d’une mission de paix dans un pays est une anomalie et un mauvais signal ». Pour finir, elle a exhorté tous les Ivoiriens à s’investir individuellement et collectivement pour la consolidation d’une paix durable en Côte d’Ivoire.

Cette cérémonie d’hommage a vu la signature du protocole d’accord portant sur le transfèrement des archives de la radio ONUCI FM à la Fondation FHB. Ensuite, Mme Mindaoudou a offert à la Fondation FHB des documents et des gadgets relatifs à la promotion de la paix.

La fin de cette cérémonie a été marquée par la remise de présents à Mme Mindaoudou par la Fondation FHB et surtout le dévoilement de la plaque du studio de Radio de la Paix portant son nom.

Il faut noter que des personnalités ont rehaussé de leur présence cette cérémonie, notamment la Représentante de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine en Côte d’Ivoire Mme Joséphine Charlotte Mayuma Kala, L’ambassadeur du Niger Son Excellence Moussa Aloua, l’ambassadeur de la Fédération de Russie Son Excellence Vladimir Baykov, le gouverneur du District Autonome de Yamoussoukro M. Augustin Thiam, le préfet du département de Yamoussoukro M. Brou Kouamé et des dignitaires religieux. 

Photos

Transfert de la Radio ONUCI-FM à la Fondation FHB depuis le 1er mars 2017

Mme Aïchatou Mindaoudou (à gauche), Représentante Spéciale du secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire et Prr. Jean-Noël Loucou (à droite), Secrétaire Général de la FONDATION FHB pendant l'émission spéciale portant sur la "Radio de la Paix" le 22 février 2017 à Abidjan.

Depuis le 1er mars 2017, ONUCI-FM est devenue la "Radio de la Paix", une nouvelle radio qui est dirigée par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix. L’information avait été donnée dans un communiqué de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Le document notait que cette initiative entrait dans le cadre du transfert des activités résiduelles de l'ONUCI afin de consolider les acquis dans le domaine de la communication et qu’elle avait été recommandée par le Secrétaire Général des Nations Unies dans son rapport spécial sur l'ONUCI, le 31 mars 2016, au Conseil de sécurité, qui l’a acceptée.

Au cours d’une émission spéciale portant sur la nouvelle radio et diffusée le 22 février 2017, la chef de l’ONUCI Mme Aichatou Mindaoudoua indiqué : "Je pense que ce protocole qui a été signé entre les Nations unies et la Fondation est un protocole international qui définit clairement les obligations de chacun, les moyens de coopération et les conditions qui doivent être remplies pour que les trois principes essentiels qui sont l’impartialité, l’inclusivité et l’indépendance soient respectées. Ce protocole en lui-même est une garantie que le professionnalisme qui a existé à Onuci-Fm va exister à la radio de la paix."

Pour sa part, le secrétaire général de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, Pr. Jean-Noël Loucou a déclaré au cours de cette même émission : "La Fondation a l’ambition de positionner la radio de la paix comme un vecteur des valeurs qui étaient chères au père fondateur de la Côte d’Ivoire le Président Félix Houphouët-Boigny c'est-à-dire l’unité, le dialogue, la paix et le maintien de la cohésion sociale. Toutes les dispositions ont été prises pour assurer dans les meilleurs délais possibles le transfert et la durabilité de cette radio."