Journée d’Étude en Hommage au Président Auguste Denise – 30 11 2019

Le samedi 30 novembre 2019, s’est tenue à Yamoussoukro une journée d’étude en hommage au Président Auguste Denise. Organisée par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix (Fondation FHB), cette rencontre scientifique qui a réuni des hommes politiques, des universitaires, des étudiants, des personnalités de la société civile avec la présence fort remarquée de la famille du Président Auguste Denise célébré. C’était une occasion de pérenniser la mémoire de cet homme d’état ivoirien et compagnon de route du Président Félix Houphouët-Boigny. Cette célébration s’inscrit dans une politique globale d’immortalisation des anciens collaborateurs du premier Président de la République de Côte d’Ivoire, dont les mérites ne sont pas suffisamment mis en évidence.

Trois allocutions ont ponctué la cérémonie d’ouverture. Ouvrant la série des allocutions, M. Wilson BEUGRÉ, représentant le Maire de la commune de Yamoussoukro, après des mots de bienvenue, s’est réjoui du choix de Yamoussoukro pour la célébration de l’illustre compagnon d’Houphouët-Boigny à travers les nombreuses contributions scientifiques. Intervenant à la suite de M. Wilson BEUGRé, Professeur Jean-Noël LOUCOU, Secrétaire Général de la Fondation FHB a salué l’ensemble des participants pour leur présence, avant de situer l’enjeu de cette rencontre scientifique : faire connaître Auguste Denise, ancien compagnon de route du Président Félix Houphouët-Boigny, et réfléchir sur la place du personnage historique, de l’individu dans l’histoire qui a été et est toujours sujette à débat au sein de l’historiographie française et mondiale. Clôturant la série des allocutions, Me Stéphane RICHMOND, représentant la famille Auguste Denise, a témoigné toute sa reconnaissance et celle de sa famille à la Fondation FHB, plus particulièrement au Secrétaire général de la Fondation et à ses collaborateurs, pour avoir consacré cette journée d’étude à l’œuvre du Président Auguste Denise. Au terme de ces allocutions, M. Marius NIANGORAN, représentant le Préfet de Yamoussoukro, a procédé à l’ouverture de la journée d’étude.

Les travaux se sont déroulés en deux panels qui ont traité des thématiques suivantes:

  • Panel 1: “Auguste Denise, l’homme politique”
  • Panel 2: “Le Gouvernement d’Auguste Denise face au défi économique et social (1957-1959)”.

14 communications ont été délivrées réparties comme suit: 6 communications pour le panel 1 et 8 communications pour le panel 2.

Cette journée d’étude a permis de cerner un peu plus la personnalité de l’un des plus illustres compagnons de route du Président Félix Houphouët-Boigny. “Auguste Denise, l’homme politique efficace” ; “Auguste Denise, acteur de la promotion économique et sociale de la Côte d’Ivoire” ; “Auguste Denise, l’homme discret doté d’un sens élevé du sacrifice pour le bien-être de tous et d’un dévouement dépourvu de tout esprit de vengeance” sont autant de facettes de l’homme que les différentes communications ont permis de découvrir. Le Secrétaire général de la Fondation a dit au sujet de cette icône: “Au panthéon de nos héros nationaux, Auguste Denise doit avoir la juste place qu’il a méritée par son engagement politique réussi, son nationalisme et son patriotisme, ses vertus d’homme de bien et d’honneur”.

Cette rencontre scientifique s’est achevée avec la remise des attestations de participation à tous ceux qui ont présenté des communications.

JOURNÉES COMMÉMORATIVES DU JOUR DE NAISSANCE DU PRÉSIDENT FÉLIX HOUPHOUËT-BOIGNY: Journée d’étude sur Félix Houphouët-Boigny

Le jeudi 17 octobre 2019 marquait le début de la commémoration du jour de naissance du président Félix Houphouët-Boigny avec une journée d’étude qui a été meublée par deux panels portant sur les thèmes : “Félix Houphouët-Boigny, l’homme de culture” et “Félix Houphouët-Boigny, le panafricaniste”. Cette opportunité a permis à de nombreux jeunes étudiants de la capitale politique et administrative, ainsi qu’aux populations dans leurs diversités politiques et socioprofessionnelles, de revisiter le actions menées par  “l’Apôtre de la paix”.

Le Secrétaire Général de la Fondation FHB a, à son tour, précisé qu’outre la célébration du 114ème anniversaire de la naissance du président Félix Houphouët-Boigny, son institution célébrait en cette année 2019 deux évènements majeurs. À savoir les trentièmes anniversaires du Congrès sur la paix dans l’esprit des hommes tenu à Yamoussoukro qui a vu naître le concept de culture de la paix et de la création du prix Félix Houphouët-Boigny-UNESCO pour la recherche de la paix qui a distingué cette année le premier ministre éthiopien Abiy AHMED ALI avant qu’il ne reçoive le Prix Nobel de la paix 2019.

Mme Anne LEMAISTRE, représentante du bureau UNESCO d’Abidjan a, pour sa part, souhaité que l’année 2020 soit proclamée “l’année de la culture de la paix” en Côte d’Ivoire.

Professeur Robert NIAMKEY KOFFI, président du comité scientifique de cette journée a indiqué que l’exemplarité de la vie d’Houphouët-Boigny apparaît comme un symbole. Car, les immenses œuvres du “père de la nation ivoirienne” constituent des repères pour la Côte d’Ivoire. Abordant les thèmes du jour, l’universitaire a fait savoir à son auditoire que Félix Houphouët-Boigny était à la fois un homme de culture mais également un panafricaniste contrairement à l’image d’Épinal qu’on a voulu lui collée, en le traitant de fossoyeur de l’unité africaine, d’un des artisans de la balkanisation des États africains. Pour lui, cela est essentiellement erroné. Il a relevé également l’étendue de la connaissance du monde moderne, de l’histoire ancienne de ce grand homme d’État.

Onze (11) communications au total ont été prononcées lors de cette journée scientifique par des universitaires.

Il faut indiquer que le Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA, Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUÉ a rehaussé de sa présence l’ouverture de cette journée d’étude .