JOURNÉES COMMÉMORATIVES DU JOUR DE NAISSANCE DU PRÉSIDENT FÉLIX HOUPHOUËT-BOIGNY: Journée d’étude sur Félix Houphouët-Boigny

Le jeudi 17 octobre 2019 marquait le début de la commémoration du jour de naissance du président Félix Houphouët-Boigny avec une journée d’étude qui a été meublée par deux panels portant sur les thèmes : « Félix Houphouët-Boigny, l’homme de culture » et « Félix Houphouët-Boigny, le panafricaniste ». Cette opportunité a permis à de nombreux jeunes étudiants de la capitale politique et administrative, ainsi qu’aux populations dans leurs diversités politiques et socioprofessionnelles, de revisiter le actions menées par  « l’Apôtre de la paix ».

Le Secrétaire Général de la Fondation FHB a, à son tour, précisé qu’outre la célébration du 114ème anniversaire de la naissance du président Félix Houphouët-Boigny, son institution célébrait en cette année 2019 deux évènements majeurs. À savoir les trentièmes anniversaires du Congrès sur la paix dans l’esprit des hommes tenu à Yamoussoukro qui a vu naître le concept de culture de la paix et de la création du prix Félix Houphouët-Boigny-UNESCO pour la recherche de la paix qui a distingué cette année le premier ministre éthiopien Abiy AHMED ALI avant qu’il ne reçoive le Prix Nobel de la paix 2019.

Mme Anne LEMAISTRE, représentante du bureau UNESCO d’Abidjan a, pour sa part, souhaité que l’année 2020 soit proclamée « l’année de la culture de la paix » en Côte d’Ivoire.

Professeur Robert NIAMKEY KOFFI, président du comité scientifique de cette journée a indiqué que l’exemplarité de la vie d’Houphouët-Boigny apparaît comme un symbole. Car, les immenses œuvres du « père de la nation ivoirienne » constituent des repères pour la Côte d’Ivoire. Abordant les thèmes du jour, l’universitaire a fait savoir à son auditoire que Félix Houphouët-Boigny était à la fois un homme de culture mais également un panafricaniste contrairement à l’image d’Épinal qu’on a voulu lui collée, en le traitant de fossoyeur de l’unité africaine, d’un des artisans de la balkanisation des États africains. Pour lui, cela est essentiellement erroné. Il a relevé également l’étendue de la connaissance du monde moderne, de l’histoire ancienne de ce grand homme d’État.

Onze (11) communications au total ont été prononcées lors de cette journée scientifique par des universitaires.

Il faut indiquer que le Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA, Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUÉ a rehaussé de sa présence l’ouverture de cette journée d’étude .

Posted in Actualités and tagged , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *