Célébration de la Journée Mondiale de la Radio 2020 : l’Émission Publique – 12 02 2020

 

Dans le cadre de ses activités de sensibilisation de proximité sur le terrain, le Réseau Ouest Africain de Lutte contre l’Immigration Clandestine (REALIC), a organisé, en collaboration avec l’Organisation du Conseil des Jeunes de l’Entente (OCJE), la Fondation Friedrich Ebert et la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix (Fondation FHB), la célébration de l’édition 2020 de la Journée Mondiale de la Radio. Cette célébration s’est déroulée, les 12 et 13 février à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire. Elle s’est articulée autour de deux thématiques, à savoir : « jeunes et migration irrégulière en Côte d’Ivoire, rôle de la radio dans la lutte » et « jeunesse et promotion de la culture de la paix en période électorale ».

Une émission publique a été enregistrée le mercredi 12 février 2020 au sein du Lycée Scientifique de Yamoussoukro et diffusée en direct par la radio de la Fondation FHB, Radio de la Paix. Elle a vu la participation des élèves dudit lycée et des étudiants d’autres établissements de l’enseignement supérieur de la ville de Yamoussoukro. Les spectateurs et les auditeurs furent sensibilisés sur les risques liés à l’immigration clandestine à travers des débats et des jeux basés sur des questions/réponses.

Cette activité avait pour but, selon Mme Florentine DJIRO, présidente du REALIC, de mettre en lumière l’impact de la radio dans les actions de lutte contre l’immigration clandestine sur le terrain. Pour elle, il s’agissait de montrer et de renforcer le rôle de la radio dans les campagnes de sensibilisation à l’intention des élèves et étudiants sur les risques liés à l’immigration irrégulière, vulgariser les informations fiables et les voies légales concernant l’immigration choisie.

Il faut indiquer que cette émission a vu la participation de Mme Diénéba DOUMBIA, Directrice du département de la recherche de la paix de la Fondation FHB et de M. Ousmane KANTÉ, Rédacteur en chef de la Radio de la Paix.

À la fin des échanges, on pouvait retenir le rôle important joué par la radio dans la conscientisation des jeunes sur les questions migratoires. Les participants ont suggéré des programmes de radio axés sur des informations justes portant sur l’immigration et ont pris l’engagement de sensibiliser d’autres jeunes sur les risques liés à ce fléau. Il faut rappeler que le REALIC est une organisation non gouvernementale (ONG) créée en 2017 à Daloa afin d’apporter une contribution à la résolution des problèmes qui minent la jeunesse ivoirienne. Plusieurs actions de prévention et de sensibilisation ont été menées par cette ONG pour freiner les flux migratoires des jeunes en quête de l’eldorado.

 

Commémoration du 7 Décembre

Commémoration du 7 Décembre

Messe d’action de grâce pour le repos de l’âme du Président Félix Houphouët-Boigny

Date : 7 décembre 2019

Lieu : Basilique Notre-Dame de la Paix

Journée d’Étude en Hommage au Président Auguste Denise – 30 11 2019

Le samedi 30 novembre 2019, s’est tenue à Yamoussoukro une journée d’étude en hommage au Président Auguste Denise. Organisée par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix (Fondation FHB), cette rencontre scientifique qui a réuni des hommes politiques, des universitaires, des étudiants, des personnalités de la société civile avec la présence fort remarquée de la famille du Président Auguste Denise célébré. C’était une occasion de pérenniser la mémoire de cet homme d’état ivoirien et compagnon de route du Président Félix Houphouët-Boigny. Cette célébration s’inscrit dans une politique globale d’immortalisation des anciens collaborateurs du premier Président de la République de Côte d’Ivoire, dont les mérites ne sont pas suffisamment mis en évidence.

Trois allocutions ont ponctué la cérémonie d’ouverture. Ouvrant la série des allocutions, M. Wilson BEUGRÉ, représentant le Maire de la commune de Yamoussoukro, après des mots de bienvenue, s’est réjoui du choix de Yamoussoukro pour la célébration de l’illustre compagnon d’Houphouët-Boigny à travers les nombreuses contributions scientifiques. Intervenant à la suite de M. Wilson BEUGRé, Professeur Jean-Noël LOUCOU, Secrétaire Général de la Fondation FHB a salué l’ensemble des participants pour leur présence, avant de situer l’enjeu de cette rencontre scientifique : faire connaître Auguste Denise, ancien compagnon de route du Président Félix Houphouët-Boigny, et réfléchir sur la place du personnage historique, de l’individu dans l’histoire qui a été et est toujours sujette à débat au sein de l’historiographie française et mondiale. Clôturant la série des allocutions, Me Stéphane RICHMOND, représentant la famille Auguste Denise, a témoigné toute sa reconnaissance et celle de sa famille à la Fondation FHB, plus particulièrement au Secrétaire général de la Fondation et à ses collaborateurs, pour avoir consacré cette journée d’étude à l’œuvre du Président Auguste Denise. Au terme de ces allocutions, M. Marius NIANGORAN, représentant le Préfet de Yamoussoukro, a procédé à l’ouverture de la journée d’étude.

Les travaux se sont déroulés en deux panels qui ont traité des thématiques suivantes:

  • Panel 1: “Auguste Denise, l’homme politique”
  • Panel 2: “Le Gouvernement d’Auguste Denise face au défi économique et social (1957-1959)”.

14 communications ont été délivrées réparties comme suit: 6 communications pour le panel 1 et 8 communications pour le panel 2.

Cette journée d’étude a permis de cerner un peu plus la personnalité de l’un des plus illustres compagnons de route du Président Félix Houphouët-Boigny. “Auguste Denise, l’homme politique efficace” ; “Auguste Denise, acteur de la promotion économique et sociale de la Côte d’Ivoire” ; “Auguste Denise, l’homme discret doté d’un sens élevé du sacrifice pour le bien-être de tous et d’un dévouement dépourvu de tout esprit de vengeance” sont autant de facettes de l’homme que les différentes communications ont permis de découvrir. Le Secrétaire général de la Fondation a dit au sujet de cette icône: “Au panthéon de nos héros nationaux, Auguste Denise doit avoir la juste place qu’il a méritée par son engagement politique réussi, son nationalisme et son patriotisme, ses vertus d’homme de bien et d’honneur”.

Cette rencontre scientifique s’est achevée avec la remise des attestations de participation à tous ceux qui ont présenté des communications.

Ateliers de Formation et d’Échanges sur le Dialogue Interreligieux et Interculturel en Côte d’Ivoire

Organisés par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix en partenariat avec l’Institut Afrique Monde (IAM)

Atelier des leaders religieux

Thème : “Contribution des leaders religieux pour la promotion de la culture de la paix, de la non-violence et de la prévention de l’extrémisme religieux en Côte d’Ivoire”

Date : 26 et 27 novembre 2019

Lieu : Siège de la Fondation

 

Atelier des jeunes

Thème : “Contribution de la jeunesse pour la promotion de la culture de la paix, de la non-violence et de la prévention de l’extrémisme religieux en Côte d’Ivoire”

Date : 28 et 29 novembre 2019

Lieu : Siège de la Fondation

Conseil des Ministres du 24 avril 2019

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a présidé le 24 avril 2019 un Conseil des Ministres au siège de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix (Fondation FHB) à Yamoussoukro.

À ce conseil, plusieurs décisions ont été prises, notamment un projet d’appui à la gouvernance de la filière café-cacao pour accroître les revenus des producteurs et l’amélioration de l’accès à l’électricité en milieu rural pour permettre d’installer 2027 km de lignes électriques aériennes, d’effectuer 23 549 branchements et de poser 22 960 foyers d’éclairage public.

Le Conseil a, en outre, adopté deux décrets en vue du financement du projet de routes de désenclavement des zones transfrontalières phase 1 – section Bondoukou – Soko frontière du Ghana. Ce projet comprend, notamment, l’aménagement et le bitumage de routes transfrontalières, ainsi que l’assainissement et l’aménagement de plusieurs kilomètres de pistes.