3éme Congrès Mondial sur la Transdisciplinarité (Virtuel)

Présentation

La transdisciplinarité a déjà une longue histoire. Le mot lui-même a été inventé par Jean Piaget en 1970, mais le sens n’a été clarifié qu’en 1985, lorsque Basarab Nicolescu a élaboré les piliers de la transdisciplinarité en 1985. Le Centre International de Recherches et Études Transdisciplinaires (CIRET) a été fonde en 1987 à Paris.

Le Premier Congrès Mondial de Transdisciplinarité a eu lieu en 1994 dans le Couvent d’Arrábida, au Portugal, du 2 au 7 novembre. Les participants au Congrès ont adopté la Charte de Transdisciplinarité, signée déjà par des centaines de chercheurs transdisciplinaires du monde entier. En 2005, le Deuxième Congrès Mondial de Transdisciplinarité a eu lieu à Vitoria / Vila Velha, au Brésil. Il y a eu lieu de nombreux autres congrès et événements nationales et internationales importantes dans différents pays. Le dernier est le Congrès International ATLAS 2018 « Being Transdisciplinary », qui a été organisé par l’Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca, en Roumanie.
 
De nombreuses applications ont été faites dans le monde entier, dans les domaines de l’éducation, de la santé, des arts, du développement durable et du dialogue entre science et religion. On trouve dans de nombreuses universités des programmes de doctorat en transdisciplinarité. Actuellement, on peut dire que le mouvement international de transdisciplinarité est arrivé à maturité et que de nouvelles voies de recherche ont été ouvertes. 

L´objectif de ce Congrès consiste en réunir le plus grand nombre de participants de plusieurs institutions nationales et internationales, afin d’étudier les derniers développements théoriques et pratiques de la transdisciplinarité et de proposer de nouveaux modèles théoriques, expériences et actions pour faire face aux défis extraordinaires du 21ème siècle: éducation planétaire, transhumanisme, intelligence artificielle, technologies destructives, santé, pauvreté, destruction de la diversité biologique, changement climatique, guerres, violence et autres problèmes sans fin qui affligent les êtres humains et tous les êtres vivants sur notre planète.

Des Étudiants Formés à la Culture de la Paix et de la Non-Violence

La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix (Fondation FHB) a organisé un séminaire à l’attention des membres du bureau exécutif de l’association Mister and Miss University section Côte d’Ivoire (MMU-CI) les 9 et 10 août 2018 à Yamoussoukro. Ce séminaire avait pour thème: « engagement étudiant et promotion de la culture de la paix et de la non-violence en milieu universitaire ». La MMU-CI est une association internationale apolitique, non confessionnelle et à but non lucratif dont les activités sont dirigées vers les élèves et étudiants. Elle a pour but la promotion de la paix, de la non-violence et des libertés individuelles.

Continue reading

Des chauffeurs professionnels formés à la Culture de la paix, à la Citoyenneté et à la Lutte contre l’Insécurité Routière

La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix a organisé conjointement avec le Réseau National pour le Bien Etre des Chauffeurs (RENABEC) et l’Office de Sécurité Routière (OSER) représentant le Ministère des Transports, un séminaire de formation les 29 et 30 novembre 2017 sur le thème: « L’engagement des chauffeurs professionnels pour la promotion de la citoyenneté active, de la culture de la paix et pour la lutte contre l’insécurité routière en Côte d’Ivoire ».

Continue reading

Lutte contre la Violence: 60 jeunes formés à la Culture de la paix et à la citoyenneté Démocratique

La lutte contre la recrudescence de la violence dans la région de la Marahoué est une préoccupation majeure pour l’ensemble des populations. En milieu scolaire, c’est avec acuité que les remèdes sont envisagés en vue de circonscrire le spectre de la violence et des actes d’incivisme qui y prennent de l’ampleur. C’est dans ce cadre qu’un atelier de formation et de renforcement des capacités a été organisé à l’endroit des élèves de Zuénoula au Foyer des jeunes, les 20 et 21 octobre 2017. C’est une initiative du Parlement des Jeunes de Côte d’Ivoire (PJCI) section Zuénoula, en partenariat avec la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix (Fondation FHB).

Continue reading

Les membres du Club de Paix et de Non-Violence de l’Université de Daloa formés

Un séminaire sur le thème : "Les étudiants s'engagent pour la promotion de la Culture de la Paix, de la Démocratie, des Droits de l'Homme et de la Réconcilliation" s’est tenu les 13 et 14 avril 2017 à Yamoussoukro, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix. Il a réuni trente-sept étudiants, tous membres du club de paix et de non-violence de l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa. Les communications ont été faites sur les thèmes suivants :

  • l'éducation aux valeurs de la culture de paix,
  • la mobilisation communautaire,
  • et le dialogue social et le plaidoyer.

Continue reading

Des Syndicalistes formés au dialogue social et à la Culture de la Paix

La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix (Fondation FHB) a organisé les 22 et 23 décembre 2016, à son siège, un séminaire de formation à l’attention des membres de la section régionale de la Centrale Syndicale Humanisme (CSH) du District Autonome de Yamoussoukro, conduite par son secrétaire général M. Adama Ouly.

Continue reading