Les Travaux du TAC 7 à Yamoussoukro

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA et son homologue du Burkina Faso, S.E.M. Roch Marc Christian KABORÉ, ont présidé, le vendredi 27 juillet 2018, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche la paix à Yamoussoukro, les travaux de la 7ème Conférence au Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso (TAC 7).

Intervenant à l’ouverture des travaux, le Chef de l’Etat a d’abord exprimé sa joie d’accueillir dans la capitale politique et administrative ivoirienne, le Président du Faso ainsi que l’ensemble des membres de son Gouvernement pour cette réunion qui s’est tenue à quelques jours du dixième anniversaire de cet instrument majeur qu’est le Traité d’Amitié et de Coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso (le TAC), signé le 29 juillet 2008.

Après s’être réjoui du bon fonctionnement du Comité de Suivi et d’Evaluation du TAC, co-présidé par les Ministres ivoirien et burkinabè des Affaires Etrangères, le Président Alassane OUATTARA a indiqué que les enjeux de cette 7ème Conférence au Sommet sont liés à la réalisation des décisions et des directives prises ensemble, lors des conférences précédentes.

A cet égard, il a relevé quelques avancées notables sur certains projets, notamment le projet de l’Autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, dont les travaux ont démarré depuis le 02 Octobre 2017 sur la section Yamoussoukro -Tiébissou ; l’augmentation de la fourniture d’électricité au Burkina Faso, avec pour objectif d’atteindre les 90 MW, avant la fin de cette année; les efforts consentis sur la question de la fluidité routière sur le corridor Abidjan-Ouagadougou, avec la réalisation du Poste de Contrôle Juxtaposé (PCJ) de la Léraba, ainsi que l’accroissement de l’efficacité des procédures du commerce et du transit ; l’opérationnalisation du Fonds d’Amitié et de Coopération Ivoiro-Burkinabé pour l’Insertion des Jeunes (FACIBIJ), avec le décaissement de 100 millions de FCFA par chacun des Etats, etc.

Prenant la parole à son tour, le Président du Faso, S.EM. Roch Marc Christian KABORE, s’est également félicité des résultats satisfaisants engrangés depuis l’avènement du TAC qui est le moteur de la coopération bilatérale. Il a toutefois recommandé de mettre en place des mécanismes opérationnels pour diligenter la mise en œuvre des projets structurants qui contribueront aux actions de développement de nos pays. Pour terminer, il a souligné que son pays jouera pleinement sa partition pour l’aboutissement et la consolidation des engagements pris dans le cadre du TAC.

Après la cérémonie d’ouverture, les deux Chefs d’Etat ont présidé le Conseil des Ministres conjoint et la signature de quatre Accords dans les domaines de la Culture et du Cinéma ; de la Promotion et de l’Autonomisation de la Femme ; de l’Economie Numérique et de la Poste et de la Promotion de la Jeunesse.

Les travaux du TAC 7 ont pris fin par un communiqué final, lu par le Ministre ivoirien des Affaires Etrangères, M. Marcel AMON– TANOH, qui avait à ses côtés, son homologue du Faso, M. Alpha BARRY.

Posted in Actualités and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *