JOURNÉES COMMÉMORATIVES DU JOUR DE NAISSANCE DU PRÉSIDENT FÉLIX HOUPHOUËT-BOIGNY: Dîner Gala – 18 10 2019

Au terme des journées commémoratives du jour de naissance du président Félix Houphouët-Boigny, les lauréats de la deuxième édition du Prix Félix Houphouët-Boigny de la recherche furent primés dans la soirée du vendredi 18 octobre 2019, au cours d’un dîner gala offert par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix (Fondation FHB). Ce prix récompense chaque année les meilleurs travaux de recherche ayant trait au président Félix Houphouët-Boigny. Cette cérémonie de remise de prix s’est déroulée avec la présence effective de Mme Henriette Konan Bédié, épouse du président du PDCI-RDA et de la sénatrice Mme Makani Diaby, 1ère vice-présidente du Sénat, qui représentait le président de ladite institution.

Continue reading

JOURNÉES COMMÉMORATIVES DU JOUR DE NAISSANCE DU PRÉSIDENT FÉLIX HOUPHOUËT-BOIGNY: Cérémonie de dédicace – 18 10 2019

Dans L’après-midi du vendredi 18 octobre 2019, une cérémonie de dédicace d’ouvrages édités par les Éditions de la Fondation Félix Houphouët-Boigny (Éditions FHB) et/ou portant sur « le père de la nation ivoirienne » a été organisée à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix (Fondation FHB). Plusieurs auteurs ont participé à cette cérémonie de dédicace. Il s’agit de Professeur Amani N’Goran, auteur de l’ouvrage le psychodrame œdipien – enjeu psychodynamique du jeu de Football“, Professeur Frédéric Grah Mel qui a présenté “La Biographie de Félix Houphouët-Boigny” (trois tomes), Mme Sophie Koné Boating avec la bande dessinée “Félix Houphouët-Boigny”, Professeur Thot’o Amani Sroboua pour “Les Akhan et l’Égypte pharaonique”, Professeur Ferdinand TIONA OUATTARA pour Histoire de l’Institut d’Histoire, d’Art et d’Archéologie Africains (IHAAA) de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Côte d’Ivoire (1969-2017)”, M. Jérôme Kouakou Ya  pour “Les hommages publics à Félix Houphouët-Boigny”, et Professeur Jean-Noël Loucou avec les  six tomes de “Discours et Messages”.

En présence d’un public très varié et composé en grande partie d’universitaires, le Secrétaire Général de la Fondation FHB a annoncé la publication de cinq nouveaux ouvrages sur “le bélier de Yamoussoukro” en 2020 dont les Actes du colloque international sur son œuvre de paix. Il en a profité pour inviter les Ivoiriens à acheter les ouvrages sur la vie du “Sage de l’Afrique”, car jusque-là, ce ne sont que trois milles exemplaires de “Discours et Messages” et seulement mille exemplaires des Actes du colloque sur la “pensée politique de Félix Houphouët-Boigny” qui ont été écoulés.

Après avoir pris la parole successivement pour éclairer le public présent sur les contenus de leurs œuvres, les auteurs ont procédé à la dédicace proprement dite.

 

JOURNÉES COMMÉMORATIVES DU JOUR DE NAISSANCE DU PRÉSIDENT FÉLIX HOUPHOUËT-BOIGNY: Messe d’action de grâce – 18 10 2019

La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix a organisé les 17 et 18 octobre 2019 les Journées Commémoratives du jour de naissance du Président Félix Houphouët-Boigny.

Le 18 octobre 2019, il y a eu la messe d’action de grâce en l’Église Saint Augustin de Yamoussoukro à la mémoire du président Félix Houphouët-Boigny. Elle a été officiée par Monseigneur Alexis Touably. Ce dernier a souhaité que “le fondateur de la Côte d’Ivoire moderne” et son “immense œuvre” soient en permanence dans l’esprit du peuple de Côte d’Ivoire à qui il a toujours conseillé de faire de la paix sa seconde religion. “Ne parlons pas du Président Félix Houphouët-Boigny au passé car un homme d’une telle grandeur d’âme ne saurait être ni du passé, ni dépassé. À nous de nous de marcher ensemble sur les chemins qu’il nous a tracés en tant que père fondateur de notre nation”, a-t-il conseillé. Il a aussi souligné que “c’est vrai la paix est un don de Dieu mais la paix ne nous viendra pas du Ciel sous forme de produit fini, car la paix est comme un pagne que nous devons tisser ensemble”.

Journées Commémoratives du Jour de Naissance du Président FHB

La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix vous convie les 17 et 18 octobre 2019 aux journées commémoratives du jour de naissance du Président Félix Houphouët-Boigny, suivant le programme ci-après,

Jeudi 17 octobre 2019

10h - 18h : Journée d'étude au siège de la Fondation.

Thème : Félix Houphouët-Boigny

  • L'Homme de culture
  • Le Panafricaniste

Vendredi 18 octobre 2019

10h : Messe d'action de grâce en l’Église Saint Augustin de Yamoussoukro

17h : Cérémonie de dédicace d'ouvrages à la librairie de la Fondation.

20h : Dîner-gala au siège de la Fondation.

Remise des prix aux lauréats de la deuxième édition du Prix Félix Houphouët-Boigny de la recherche.

JOURNÉES COMMÉMORATIVES DU JOUR DE NAISSANCE DU PRÉSIDENT FÉLIX HOUPHOUËT-BOIGNY: Journée d’étude sur Félix Houphouët-Boigny

Le jeudi 17 octobre 2019 marquait le début de la commémoration du jour de naissance du président Félix Houphouët-Boigny avec une journée d’étude qui a été meublée par deux panels portant sur les thèmes : “Félix Houphouët-Boigny, l’homme de culture” et “Félix Houphouët-Boigny, le panafricaniste”. Cette opportunité a permis à de nombreux jeunes étudiants de la capitale politique et administrative, ainsi qu’aux populations dans leurs diversités politiques et socioprofessionnelles, de revisiter le actions menées par  “l’Apôtre de la paix”.

Le Secrétaire Général de la Fondation FHB a, à son tour, précisé qu’outre la célébration du 114ème anniversaire de la naissance du président Félix Houphouët-Boigny, son institution célébrait en cette année 2019 deux évènements majeurs. À savoir les trentièmes anniversaires du Congrès sur la paix dans l’esprit des hommes tenu à Yamoussoukro qui a vu naître le concept de culture de la paix et de la création du prix Félix Houphouët-Boigny-UNESCO pour la recherche de la paix qui a distingué cette année le premier ministre éthiopien Abiy AHMED ALI avant qu’il ne reçoive le Prix Nobel de la paix 2019.

Mme Anne LEMAISTRE, représentante du bureau UNESCO d’Abidjan a, pour sa part, souhaité que l’année 2020 soit proclamée “l’année de la culture de la paix” en Côte d’Ivoire.

Professeur Robert NIAMKEY KOFFI, président du comité scientifique de cette journée a indiqué que l’exemplarité de la vie d’Houphouët-Boigny apparaît comme un symbole. Car, les immenses œuvres du “père de la nation ivoirienne” constituent des repères pour la Côte d’Ivoire. Abordant les thèmes du jour, l’universitaire a fait savoir à son auditoire que Félix Houphouët-Boigny était à la fois un homme de culture mais également un panafricaniste contrairement à l’image d’Épinal qu’on a voulu lui collée, en le traitant de fossoyeur de l’unité africaine, d’un des artisans de la balkanisation des États africains. Pour lui, cela est essentiellement erroné. Il a relevé également l’étendue de la connaissance du monde moderne, de l’histoire ancienne de ce grand homme d’État.

Onze (11) communications au total ont été prononcées lors de cette journée scientifique par des universitaires.

Il faut indiquer que le Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA, Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUÉ a rehaussé de sa présence l’ouverture de cette journée d’étude .

Apollo 11: Message du Président Félix Houphouët-Boigny

Message de bonne volontée du Président Félix Houphouët-Boigny à l’occasion des premiers pas sur la Lune des astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin le 20 juillet 1969, il y a 50 ans.

En 2018, James R. Hansen raconte dans la préface d’une réédition de First man – Le premier homme sur la lune, une entrevue qu’il a eue en 2009 avec Neil Armstrong, au cours de laquelle celui-ci lui a cité les trois messages qui l’ont le plus marqué :

  • Félix Houphouët-Boigny pour la Côte d’Ivoire ;
  • Baudouin pour la Belgique ;
  • José Joaquín Trejos Fernández pour le Costa Rica.

Message:

I am very thankful for NASA’s kind attention in offering me the
services of the first human messenger to set foot on the Moon and
carry the words of the Ivory Coast.

I would hope that when this passenger from the sky leaves
man’s imprint on lunar soil, he will feel how proud we are to
belong to the generation which has accomplished this feat.

I hope also that he would tell the Moon how beautiful it is
when it illuminates the nights of the Ivory Coast.

I especially wish that he would turn towards our planet
Earth and cry out how insignificant the problems which torture
men are, when viewed from up there.

May his word, descending from the sky, find in the Cosmos
the force and light which will permit him to convince humanity
of the beauty of progress in brotherhood and peace.

 

Traduction:

Au moment où le plus vieux rêve de l’homme devient réalité, Je suis très reconnaissant à la NASA pour l’attention aimable qu’elle m’a accordée en m’offrant l’aide de la
services du premier messager humain à mettre le pied sur la Lune et portent les mots de la Côte d’Ivoire.

J’espère que quand ce passager du ciel partira, l’empreinte de l’homme sur le sol lunaire, il sentira à quel point nous sommes fiers de, appartiennent à la génération qui a accompli cet exploit.

J’espère aussi qu’il dira à la Lune combien elle est belle, quand il illumine les nuits de la Côte d’Ivoire.

J’aimerais particulièrement qu’il se tourne vers notre planète Terre et crier combien insignifiants sont les problèmes qui torturent les hommes sont, vus de là-haut.

Que sa parole, descendant du ciel, trouve dans le Cosmos la force et la lumière qui lui permettront de convaincre l’humanité de la beauté du progrès dans la fraternité et la paix.

Conférence sur les Nouvelles Routes de la Soie

Le Samedi 15 juin 2019, s’est tenue au siège de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix à Yamoussoukro, une conférence sur le thème: “Les nouvelles routes de la Soie, opportunités pour l’Afrique: Cas de la Côte d’Ivoire”. Cette conférence organisée par l’Association pour la Sauvegarde et la Promotion de la Pensée d’El Hadj-Boubacar Gamby Sakho (ASPP-BGS) en partenariat avec la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, a réuni environ quatre cents élèves et étudiants majoritairement de l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Les objectifs visés étaient les suivants : améliorer la connaissance et la visibilité de la Chine en Côte d’Ivoire, présenter le modèle de développement chinois en soulignant tout particulièrement le rôle capital joué par “la route de la Soie” ; jeter les bases du partenariat bilatéral entre la Côte d’Ivoire et la Chine, entre les industriels chinois et ivoiriens, entre les chercheurs chinois et ivoiriens et Relever l’impact de la culture chinoise dans le développement harmonieux de la Côte d’Ivoire.

La série d’allocutions a débuté avec celle du Professeur Jean-Noël LOUCOU, Secrétaire général de la Fondation FHB. Il a dit le plaisir qu’a son institution d’accueillir cette rencontre et des grandes personnalités. Il n’a pas manqué de saluer l’association ASPP-BGS en relevant des qualités de celui dont elle porte le nom , l’institut Confucius qui contribue à faire connaître la langue et la culture chinoises et les éminents conférenciers.

Quant à Monsieur Boubacar FOFANA , président de l’Association ASPP-BGS, il a remercié les personnalités présentes puis toute l’assistance avant d’indiquer les valeurs qu’incarne celui dont l’association porte le nom, à savoir le rapprochement entre les hommes, les cultures et les civilisations.
La série d’allocutions a pris fin avec celle de Monsieur Liu YUNSHENG, directeur de l’institut Confucius dont l’intervention a porté sur le thème : “L’équité est une pensée de développement durable pour l’objectif de vivre ensemble”.

Deux conférences ont été prononcées sur les thèmes suivants : “Présentation des nouvelles Routes de la Soie : opportunités pour l’Afrique, cas de la Côte d’Ivoire” et “l’Afrique et les nouvelles routes de la soie : approche culturelle et stratégique”.

La première conférence a été dite par Monsieur Sébastien PÉRIMONY de l’Institut Schiller. L’intervenant a d’abord présenté le but du projet qui consiste à mettre fin à des siècles de conflits, de guerre, de colonialisme. Il s’agit de mettre fin à une conception de l’économie à l’avantage du plus fort pour passer à un monde de développement mutuel, de co-développement et de dialogue des cultures. Ensuite, il a décrit l’histoire du projet des nouvelles routes de la soie.

La seconde conférence a été prononcée par Monsieur Pierre FAYARD, Professeur émérite à l’université de Poitiers. L’intervenant a développé le thème: “l’Afrique et les nouvelles routes de la soie : approche culturelle et stratégique” autour de de la culture, de l’économie et de la stratégie de conquête. Il conclut en justifiant le projet des nouvelles routes de la soie par l’argument stratégique selon lequel n’est gagnant que celui qui voit loin.

Après la série de questions aux conférenciers par l’assistance, la conférence a pris fin par la visite d’une exposition d’images présentée par l’Institut Confucius.