Atelier de Formation et d’Échanges des Leaders Religieux sur Le Dialogue Interreligieux Et Interculturel en Côte d’ivoire – 26 11 2019

Il s’est tenu à Yamoussoukro du 26 au 27 novembre 2019 un atelier de formation et d’échanges sur le dialogue interreligieux et interculturel en Côte d’Ivoire organisé par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix (Fondation FHB) en partenariat avec l’Institut Afrique Monde (IAM) en direction des leaders religieux. Il avait réuni une quarantaine de leaders chrétiens et musulmans autour du thème: Contribution des leaders religieux pour la promotion de la culture de la paix, de la non-violence et de la prévention de l’extrémisme religieux en Côte d’Ivoire”.

Cet atelier visait les objectifs suivants :

  • pacifier les relations entre les religions en Côte d’Ivoire en cultivant la non-violence, la tolérance et l’acceptation de la diversité culturelle ;
  • prévenir l’extrémisme religieux en Côte d’Ivoire ;
  • amener les religieux à s’impliquer dans la consolidation de la paix et de la cohésion sociale ;
  • et créer la plateforme des religieux de la Côte d’Ivoire.

Il faudrait indiquer que la première réunion constitutive de la plateforme des religieux de la Côte d’Ivoire s’était tenue le 25 novembre 2019 . Cette réunion était consécutive aux recommandations, au plan d’action et à la Déclaration de Yamoussoukro résultant du Symposium national des leaders religieux, rois et chefs traditionnels organisé par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix et le PNUD-CI sur le thème: “Contribution des Leaders religieux, rois et chefs traditionnels pour la promotion de la culture de la paix et de la non-violence en Côte d’Ivoire”.

 Le Secrétaire Général de la Fondation FHB a souhaité la cordiale bienvenue aux participants et a adressé ses remerciements à l’Institut Afrique Monde présidée Son Excellence Denise Houphouët-Boigny, Ambassadrice de la Côte d’Ivoire à l’UNESCO pour son engagement en faveur de cette formation. Il a aussi indiqué que le Président Félix Houphouët-Boigny a laissé à la Côte d’Ivoire la paix qui est une quête continuelle. En présentant le contexte de cette activité, il a souhaité que les religions traditionnelles soient intégrées dans la plateforme pour un consensus plus large dans le dialogue interreligieux en Côte d’Ivoire.

Quant à M. Serge KOUTOUAN, Sous-Préfet de Kossou, représentant le Préfet de Yamoussoukro , il a salué l’opportunité que présente cet atelier à la veille des élections présidentielles, avant de procéder à l’ouverture officielle de l’atelier de formation.

Au cours des travaux, sept (7) communications et deux (2) ateliers ont été enregistrés.

Les communications ont montré que l’extrémisme et le terrorisme sont rejetés par toutes les religions révélées et qu’au contraire, les religions encouragent le dialogue entre elles. Ainsi, les religieux se sont outillés pour jouer leur rôle de promoteurs de la tolérance et des valeurs de la culture de la paix.

Par ailleurs, la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix et l’Institut Afrique Monde ont été encouragés à continuer de jouer leur rôle dans le domaine de la paix.

Cet atelier s’est achevé par la remise des diplômes de participation.
 

Posted in Actualités and tagged , , , , , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *