Concept de Paix

 

« La paix à l'intérieur des Etats africains ne doit reposer que sur la justice, la tolérance, le dialogue permanent, le respect de la personne humaine et de sa dignité, le respect des libertés, l'égalité entre tous les hommes. Mais si l'absence de dialogue signifie le mépris de l'homme, la confiscation des libertés, les jugements arbitraires, les exécutions sommaires, elle ne peut avoir d'autres conséquences que de susciter des oppositions decidées à tout tenter afin de renverser ces régimes d'oppression »

Félix Houphouët-Boigny au Huitième Sommet de l'OUA à Addis-Adéba le 22 juin 1971

La paix est une notion complexe qui ne saurait se résumer aux images réductrices communément admise. Elle nécessite une réflexion approfondie que, le Président Félix Houphouët-Boigny a contribué à développer.

La paix n'est pas seulement le contraire de la guerre. Elle est plus positivement, équilibre intérieur de l'homme, équilibre à l'intérieur de chaque nation, équilibre entre les nations. Elle doit donc se mener simultanément aux niveaux international, national et individuel. Elle est liée aux valeurs de justice, de démocratie, de tolérance, aux droits de la personne humaine et aux droits des peuples.

"La paix, ce n'est pas un mot mais un comportement", aimait à répéter le leader ivoirien. En d'autres termes, la paix ne peut être effective sans une transformation des attitudes, des valeurs, des conduites tant individuelles que collectives. Et si l'humanité peut être non violente, elle aura toujours quelque aspect conflictuel qu'un comportement de paix doit permettre de gérer autrement que par les moyens de l'agressivité et de la violence. Enfin le développement est lié à la paix parce que les nations sont aujourd'hui interdépendantes et que les malheurs des uns font aussi les malheurs des autres.