Des enseignants-encadreurs formés au civisme et à la promotion d’un environnement scolaire apaisé

Le Département de la recherche de la paix de la Fondation FHB a organisé à l’endroit d’enseignants-encadreurs, éducateurs, animateurs de clubs et associations de la Direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Yamoussoukro un séminaire. Ce séminaire avait pour thème: « Civisme, citoyenneté et apprentissage du vivre ensemble dans un environnement scolaire apaisé » et s’est déroulé les 9 et 10 Avril au siège notre institution.

Une cinquantaine de personnes ont pris part à cette formation qui vise à promouvoir la citoyenneté et la culture de la paix à l’école. le séminaire s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du thème de l’année scolaire 2018-2019: « Civisme et engagement de tous pour une école de qualité ». Il s’agissait de faire acquérir au personnel d’encadrement et aux inspecteurs d’éducation et d’orientation, des connaissances, des valeurs et des compétences sociales et civiques pour leur permettre de créer un autre cadre de vie et de travail afin d’améliorer le climat scolaire. La Directrice du Département de la recherche de la paix  de la Fondation FHB, Dr. Diénéba DOUMBIA, a, dans sa communication sur « la bonne conduite en milieu scolaire », préconisé une nouvelle représentation des jeunes dans notre société. Elle a indiqué que si l’école continue de fonctionner sur fond de violence, elle perpétuera la culture de la violence partout dans la société comme dans les familles, les quartiers, les lieux de travail, les catégories de personnes vulnérables (femmes et enfants) et dans la sphère politique. « Pour opérer le passage d’une culture de la violence à une culture de paix, il importe de combattre tous les vices du système d’enseignement actuel, d’encourager la pensée critique, de donner une image positive et humaine de l’être humain, de promouvoir l’attitude de non-violence et la recherche de solutions non-violentes aux problèmes », a-t-elle conseillé. Elle a ajouté qu’édifier à une culture de la paix, c’est faire comprendre et respecter aux enfants et adultes, les valeurs de la culture de paix telles que la démocratie, le respect du droit, le respect des droits de l’homme, la tolérance, la non-violence, la solidarité et la protection de l’environnement.

Le séminaire a pris fin avec la remise des diplômes de participation aux enseignants-encadreurs.

Galerie Photos

0 Partages
Posted in Actualités and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *