Conférence sur la Diversité Culturelle et la Culture de la Paix

Le 25 août 2017, la Directrice du Département de la recherche de la paix de la Fondation Félix Houphouët-Boigny, Dr Diénéba Doumbia, a prononcé une conférence à l’endroit des leaders de la communauté Djimini-Djamala et de leurs alliés en marge de "la Journée de la diversité culturelle et de la culture de la paix à Yamoussoukro".

Cette conférence qui a porté sur la diversité culturelle et la culture de la paix, a regroupé environ 60 participants provenant des différentes communautés vivant à Yamoussoukro et dans les localités environnantes.

Cette rencontre a été organisée par l’Amicale des Djimini-Djamala en collaboration avec la Fondation Felix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix, sous le haut parrainage du ministre du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME, M. Souleymane Diarrassouba, représenté par l’Honorable Aboulaye Traoré. Elle avait pour objectif de promouvoir la diversité culturelle qui est une des valeurs de la culture de la paix. Aussi était-ce l’occasion de montrer la contribution des alliances à plaisanterie dans la recherche de la paix.

Dr Doumbia a, dans son exposé, exprimé sa satisfaction de voir se tenir la journée dédiée à la valorisation de la diversité culturelle. En effet, à l’heure de la réconciliation, l’on peut se réjouir de cette heureuse initiative qui a mobilisé d’une façon exceptionnelle des communautés de Yamoussoukro et particulièrement des autorités administratives et politiques, des chefs traditionnels et religieux, et des journalistes attentifs à la problématique de la culture de la paix et du vivre-ensemble. Ils sont venus de loin pour participer à la célébration de cette journée de la fraternité, de la cohésion sociale et de la culture de la paix. Elle a également précisé que nous devons préserver notre identité culturelle tout en nous engageant dans une interaction positive avec les autres cultures. Pour elle, la diversité culturelle peut constituer un facteur de rapprochement des peuples, d’entente, de coexistence pacifique et de développement.

La Journée dédiée à la diversité culturelle et à la culture de la paix, s’est achevée par un festival de danses où chaque communauté a fait des démonstrations de pas de danses pour exprimer sa spécificité culturelle tout en magnifiant l’entente entre les peuples.

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *